Ether &Terre Actua

L’homme-Blockhaus ou la non pensée-béton

« L’homme devient ce qu’il mange » disait le philosophe, on doit dire aussi que  » l’humain devient ce qu’il habite »

L’homme occidentalisé ou industrialisé commence par naître dans un bâtiment  de béton, de verre et d’acier « BVA »; l’hôpital,  puis, de son habitation familiale en béton, il part à l’école et poursuit ses études dans des bâtiments de même composition. Puis il va à l’armée dans des casernes en béton ou à la guerre dans des blockhaus ou en prison de béton. Ou, sa vie durant, il va à l’usine ou dans des bureaux; des  bâtiments de béton de verre et d’acier… Quelque fois, son travail consiste aussi à couler du béton toute sa vie.  Qu’il fini en passant par l’EHPAD en béton… Et on ose parler de civilisation et vanter ce système. Rien d’étonnant à ce que l’homme de cette prétendue civilisation ai du ciment dans le cerveau ou qu’il développe une « pensée béton »; cet oxymore et qu’il mène encore l’humanité sensible à sa perte. Poursuivant ainsi il finira sa vie dans un cercueil en béton et plombé comme les Liquidateurs  de Tchernobyl qui étaient trop contaminés, sacrifiés dans les décombres  d’une centrale nucléaire en béton. Faire un ou des  sarcophages du même tonneau  rappelle celui des Danaïdes.

Nous devons arrêter la Machine avant que le ciel radioactif ne nous tombe sur la tête.  Nous devons « repenser par la terre »;

-  s’associer au concept de  » l’enracinement » développé par Simone Weil.

- développer le sens du beau que l’on voit dans la construction terre et autres vernaculaires qui reste à la mesure de l’humain refusant de parvenir.. ( http://elianguesard.unblog.fr/ether-vernaculaire/)

Il faut en finir avec « l’homme blockhaus », enfin respirer avant d »expirer. Pas faire la guerre à la Terre et à l’Univers mais véritablement les habiter; en accord avec eux. (Jaulin).

jyp

https://www.francebleu.fr/infos/societe/deux-graffeurs-transforment-un-blockhaus-de-biville-a-la-sauce-pirates-de-caraibes-1617610164

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Avril 2022

https://reporterre.net/Fermes-usines-routes-forets-Une-grande-journee-de-lutte-contre-le-saccage-des-terres

Novembre 2021

https://lavieencube.com/2021/11/18/beton-construction-massive-capitalisme/

Juillet 2021

https://www.bastamag.net/Alternative-au-beton-ciment-construction-en-terre-batiment-terre-et-paille-architecte-macons-ecole-d-ingenieurs

Novembre 2020

https://www.terrestres.org/2020/11/02/le-retour-a-la-terre-des-betonneurs/

https://laboratoireurbanismeinsurrectionnel.blogspot.com/2021/08/tahiti-papeete.html#more

Rappel 2016

https://basta.media/L-habitat-en-terre-une-voie-alternative-de-construction-bloquee-par-les-lobbys

«  »" »" »" »" »" »" »" »" »" »"

Feuerbach fait un jeu de mot, qui, comme la rime dans la poésie, la musique de l’expression  permet de s’en pénétrer le sens plus profondément, au moins dans la mémoire, et là aussi par l’harmonie, par la beauté.

Extrait de https://sorbonnantique.wordpress.com/2017/05/15/les-banquets-durant-lantiquite-1/ où l’on voit que le sens de l’expression de Feuerbach est plus orienté vers la notion de volonté de puissance, ce qui est de toute façon lié avec la notion de devenir poison en s’empoisonnant; en mangeant de la nourriture contaminée ou avariée, vide de sens et de nutriments:

« Le philosophe allemand Feuerbach a très bien réussi à analyser la place de la nourriture dans cette colonne vertébrale qui est propre à l’identité de la société. C’est dans son ouvrage « Der Mensch ist was er isst »[2]  qu’il fait l’éloge de cette connexion particulière. Pour appuyer son argumentaire, il se réfère à la vision dont dépeignait Hérodote lorsqu’il décrivait des peuples (ethnè) suivant leur régime alimentaire.   Pour le philosophe, il ne fait aucun doute que « chacun mange strictement ce qui est conforme à son individualité ou à sa nature, son âge, son sexe, sa classe, son métier, sa dignité » ou bien encore que « chaque société est ce qu’elle mange »[3].

Laisser un commentaire

 

Paruremaupassant |
Lalibrairiedunet |
Latelierdeshistoiresfilantes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lloydvlcf
| Matircrite
| Monsieurkafka