• Accueil
  • > Archives pour février 2022

Au camarade de Bure en prison

Posté par elianguesard le 28 février 2022

zadematerial
Salut,

Comme vous le savez peut-être, il reste un inculpé dit du "8 décembre"
incarcéré faisant l'objet d'une mesure d'isolement des plus strictes. Il
est absolument brisé par sa détention.

Rappel : https://soutienauxinculpeesdu8decembre.noblogs.org/

Récemment, sa demande de mise en liberté a été rejetée avec des
motivations ignobles et son isolement a été prolongé sur des fondements
très sombres et briseurs d'espoir.

Cette personne a prévu de débuter une grève de la faim dimanche 27
février à 18h00 et souhaite obtenir du soutien dans sa démarche.

Il a besoin que sa lettre ci-joint soit diffusée le plus largement
possible dans nos réseaux, nos médias, mais pas seulement.

Ainsi, on compte sur vous pour bombarder sa lettre ce dimanche à 18h00
et ces prochains jours.

Merci pour lui.

Solidarité face à la répression !

A bas toutes les prisons !

fichier pdf Libret Flot

SI Exif

Publié dans littéradure | Pas de Commentaire »

APPEL À L’AIDE URGENT de LEONARD PELTIER

Posté par elianguesard le 8 février 2022

venceremosenfan

https://chrisp.lautre.net/wpblog/?p=6929

On 2022-02-05,  by chrisp
Traduction Pascal Grégis, CSIA-Nitassinan

L’appel à l’aide urgent de Leonard Peltier

« Le COVID a ramené la prison de Coleman à une époque ténébreuse. Je me souviens d’un temps à Marion USP où j’avais été mis à l’isolement pendant si longtemps, ce genre de moments où 72 heures peuvent suffire à vous faire oublier qui vous êtes. J’écrivais physiquement qui j’étais sur le sol afin que si j’oubliais, je pouvais le lire et m’en souvenir. J’avais échangé ma dernière cigarette contre un stylo. J’accourais à la porte au moindre passage d’un garde pour avoir un aperçu d’un être humain, même si c’était un qui me détestait, c’était un autre humain et c’était bon pour mon esprit le temps d’une minute.

Je suis en enfer, et il n’y a rien d’autre à faire que de prendre sur soi aussi longtemps que vous le pouvez. Je m’accroche à l’idée que les gens ici font ce qu’ils peuvent pour améliorer nos conditions. La peur et le stress touchent tout le monde, y compris le staff. Vous pouvez le voir sur leurs visages et l’entendre dans leurs voix. L’institution entière est confinée.

L’année dernière, entrer et sortir du verrouillage signifiait au moins une douche tous les trois jours, un repas au-delà du sandwich agrémenté d’une lichette de beurre de cacahuète ¦ mais maintenant, avec le COVID pour excuse, rien. Pas de téléphone, pas de fenêtre, pas d’air frais ¦ pas d’humains pour se rassembler ¦ pas de voix aimées. Rien qui puisse nous soulager. Pour les gens vieux et malades, être laissé seul sans attention équivaut à une chambre de torture.

Où sont nos activistes des droits humains ? Par ma voix, et avec moi, vous entendez de nombreuses femmes et hommes désespérés. Là-bas ils sont en train de transformer un environnement déjà rude en asile, et pour beaucoup d’entre nous qui n’avons pas reçu la peine de mort, nous sommes désormais en train d’en contempler une ! Aidez-moi, mes frères et sœurs, aidez-moi mes bons amis ! »

Leonard PELTIER

CONTACTEZ VOS REPRÉSENTANTS ET LA MAISON BLANCHE

INNONDEZ LEURS BOÎTES MAILS ! OU LEONARD RISQUE DE MOURIR LÀ-BAS

https://www.whitehouse.gov/contact/

PS : Leonard PELTIER a été testé positif au COVID-19. Il est urgent de demander à ce qu’il soit transféré à l’hôpital pour être soigné et de demander au Président des États-Unis Joe Biden de lui accorder une grâce présidentielle. Signer la pétition sur change.org :

https://chng.it/xChWLc5vT6

 

 

Publié dans littéradure | Pas de Commentaire »

 

Paruremaupassant |
Lalibrairiedunet |
Latelierdeshistoiresfilantes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lloydvlcf
| Matircrite
| Monsieurkafka