• Accueil
  • > Archives pour janvier 2016

Alors il faut être en colère

Posté par elianguesard le 1 janvier 2016

« On ne peut qu’être en colère. Colère parce qu’on sait et qu’on ne fait rien. Colère parce qu’une minorité d’hommes et de femmes s’arrogent le droit de décider, seuls, de l’avenir du vivant sur la planète et que, par là même, ils menacent notre existence. Colère, parce que les opposants à cette vision sont méprisés, rejetés, criminalisés voire éliminés. Colère, enfin face à l’inégalité des forces et des moyens dont disposent ceux qui alimentent une destruction programmée et ceux qui cherchent à préserver la vie sur terre. Des processus dont on connaît les conséquences négatives se poursuivent inexorablement. Ils sont le fait d’hommes et de femmes sans scrupules, cyniques et avides d’argent et de pouvoir.

De plus en plus d’études scientifiques, dans tous les domaines, décrivent les dégâts que font subir ces politiques aux milieux naturels et aux êtres vivants.

De plus en plus d’habitants de la planète s’insurgent, disent et redisent, sous toutes les formes possibles leurs désaccords. Cela ne change rien. Les pouvoirs politiques et économiques poursuivent imperturbablement leur route. Les destructions continuent, à une échelle même supérieure, à mesure que les technologies se perfectionnent, que l’accès aux ressources est plus difficile et que les pouvoirs se font une concurrence accrue. Des millions de gens sont déplacés, les guerres se multiplient. Pour une grande partie de la planète l’apocalypse est déjà là. Alors il faut être en colère. » (Silvia Pérez-Vitoria « Manifeste pour un 21ème siècle paysan

Ne sautez pas sur Notre Dame des Landes

LargageB

Mobilisation générale des opposantEs au projet d’aéroport le 09 janvier suite à l’annonce de l’audience en expulsion des habitants et paysans historiques pour le 13/01/2016.

Suite aux procès ’ajournés’ du 10 décembre visant à expulser les habitant.e.s historiques, et dans un climat d’annonces d’expulsions et de reprise de travaux au début de l’année 2016, montrons à l’Etat et Vinci que nous ne nous laisserons pas faire.

Le mouvement contre l’aéroport appelle à une grande journée de mobilisation le samedi 9 janvier.

Pour la région nantaise, une tracto-vélo et marche piétonne se préparent.
Hier matin, 30 décembre, les habitants ou/et paysans « historiques » de la ZAD de Notre Dame des Landes qui ont refusé l’expropriation, ont reçu une deuxième convocation devant le Tribunal de Grande Instance de Nantes pour le 13 janvier 2016. Le gouvernement, par l’entremise d’AGO/Vinci, persiste à les attaquer en vue de leur EXPULSION avec date d’effet potentiellement rapide sinon astreintes, voire confiscation des cheptels.

Hier soir, lors d’une assemblée générale des diverses composantes de la lutte, il a été décidé que la MANIFESTATION initialement prévue à Nantes le 16 janvier sera AVANCÉE au samedi 9 JANVIER 2016.

Cette nouvelle date n’annule en rien les manifestations que les comités ont prévues le 16 janvier dans leurs secteurs ou villes respectifs. La date avancée du 9 janvier à Nantes permettra aussi de gonfler les rangs par les personnes qui choisiraient de s’y rendre avant leurs propres actions localisées du 16.

Les modalités du déroulement des manifestations ne changent pas. La volonté reste de leur conserver un caractère pacifique dans le respect des personnes et sans que soit perpétrée aucune dégradation. Lors de la COP21, le convoi réussi de NDL vers Paris a parfaitement illustré cette méthode, face aux tentatives de déstabilisation de certains préfets.

L’ACIPA

https://zad.nadir.org/spip.php?article3322

fauteurs de guerresfichier pdf survie

Investissement sans « externalités sociales et environnementales »fichier pdf Levelized Cost of Energy

fichier pdf ne sautez pas sur NDDL

Ne sautez pas sur Notre dame des Landes

LargageC

salazad

Publié dans littéradure | Pas de Commentaire »

 

Paruremaupassant |
Lalibrairiedunet |
Latelierdeshistoiresfilantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lloydvlcf
| Matircrite
| Monsieurkafka